The Walking Dead saison 8 : Episode 16, le choix de Rick, notre verdict du season finale


 par

Quelques heures après la diffusion du season finale de la saison 8 de The Walking Dead, découvrez notre verdict de "Wrath" et attention aux spoilers.

La saison 8 de The Walking Dead s'est terminée il y a quelques heures sur AMC et comme d'habitude, il est l'heure de découvrir notre verdict du dernier épisode en date : "Wrath". Evidemment attention aux spoilers si vous ne voulez rien savoir. Globalement le season finale se déroule de façon relativement attendue pour tous ceux qui avaient connaissance des spoilers existants sur l'épisode. Et malgré une absence totale de morts hormis les Saviors (!) et une résolution un poil rapide comparée à la longueur de l'intrigue contre Negan, c'est un dernier épisode plutôt satisfaisant que nous a livré Scott Gimple avant de céder sa place à Angela Kang.

Hommage à Carl
Hommage à Carl

Pendant une bonne partie de l'épisode, c'est Negan qui semble avoir le dessus. Rick suit les faux plans qu'il lui donne et se retrouve, avec tout le groupe, dans un champ et a priori pris au piège. Mais alors que la voix de Negan retentit sans pouvoir être située et qu'une rangée de Saviors apparaît, prêts à les décimer, le plan de Negan se retourne littéralement contre lui. Eh oui, Eugene avait bien trafiqué les munitions grâce à une idée du Père Gabriel. Il regagne donc sa place parmi les "gentils", mais pas avant une scène aussi drôle qu'inattendue dans laquelle Rosita lui donne un coup de poing pour se venger du vomis. Après ça, sa rédemption est complète mais on est curieux de voir comment il se réintégrera au groupe qui l'a pensé traître pendant si longtemps...

Quand même mérité...
Quand même mérité...

Les Saviors se rendent rapidement après cela - oui, tout se passe plutôt rapidement dans cet épisode - puisqu'ils en ont certainement assez de se faire mettre une raclée par Rick et les siens tous les 4 matins. Mais Rick n'en a pas fini et court après Negan jusqu'à ce que les deux hommes se battent. Rick fait un dernier coup de traître en utilisant les mots de Carl pour gagner du temps et trancher la gorge de Negan. Pourtant Negan survivra à l'épisode 16 de la saison 8 de The Walking Dead puisqu'après avoir vu la lumière, ou avoir eu une réalisation devant tout son groupe qui est arrivé sur la scène de la bagarre - au choix - Rick demande à Siddiq de sauver Negan. Le discours qui suit ne se démarque pas par son originalité, mais il fait bien sentir qu'une page se tourne. L'histoire des Saviors et de Negan est terminée et c'est un nouvel arc qui nous attend dans la suite, enfin.

Negan vaincu
Negan vaincu

Autre que le discours de Rick teinté du souvenir de Carl, cette scène est surtout marquée par la réaction de Maggie lorsque Rick demande à ce que Negan soit sauvé. Après l'avoir peu mise en avant et rarement montré ce qu'elle ressentait, les scénaristes ont enfin mis le talent de Lauren Cohan à contribution pour montrer tout son désespoir et sa rage face à cette décision. Voir Maggie exprimer ses émotions à l'état brut sans être mesurée et sans retenue souligne encore à quel point The Walking Dead possède un casting doué et des personnages forts qui ne demandent qu'à être écrits comme les humains qu'ils sont. Tout l'épisode laisse la part belle aux dialogues, et on ne le répétera jamais assez, lorsque les personnages disent autre chose que "c'est comme ça qu'on survit" ou ses variantes, ils ont une incroyable capacité à nous faire ressentir les choses.

:'(
:'(

Il en va de même avec Dwight, qui a échappé à la mort mais qui se trouve toujours entre deux camps. Daryl décide donc de l'épargner et de l'envoyer retrouver Sherry. Mais Dwight livre avant cela un monologue touchant et convaincant qui fait que son personnage, et le talent d'Austin Amelio, nous manqueront dans la suite. Avec Negan vaincu, Dwight enfui, le Père Gabriel qui retrouve sa vue et Eugene de nouveau du bon côté, c'est un épisode plein d'espoir et qui penche inhabituellement du côté du happy ending que nous a offert AMC. Il faut dire que Rick & co ont aussi eu l'aide d'Oceanside pour vaincre les Saviors. La communauté est arrivée pile au bon moment pour venir en aide à Tara. Un timing parfait comme c'est souvent arrivé ces derniers temps dans The Walking Dead mais pour une scène tellement courte qu'on ne peut s'empêcher de penser "tout ça pour ça"

Dwight enfin libre
Dwight enfin libre

Mais passons sur ce détail et sur les autres pour s'intéresser au sort de Negan. Comme dans les comics, Rick prévoit de l'emprisonner pour poser les bases d'une nouvelle société dans laquelle on ne tue pas, on punit. Et on regrette de ne pas avoir pu entendre ce que Negan avait à répondre à cette perspective mais ses yeux rouges en ont dit assez... Cette décision va en tout cas mettre en opposition Rick et Michonne contre Maggie, Jesus et Daryl. Et ça fait longtemps qu'on n'avait pas vu des tensions et de l'animosité (autre que celle entre Rick et Daryl qui s'apparentait plus à des disputes entre frères) au sein du groupe. La détermination de Maggie nous a d'ailleurs subtilement rappelé celle de Shane, qui lui-aussi était persuadé que Rick avait tort sur sa façon de faire les choses...

Futur prisonnier
Futur prisonnier

On imagine donc que la saison 9 de The Walking Dead explorera ces conflits et on a hâte d'en voir les conséquences sur les personnages et les intrigues, tout en espérant que Maggie ne tombe pas du "mauvais" côté puisqu'elle reste de nature juste et sensée. Enfin du côté de Morgan, c'est à la décharge qu'il se rend et c'est donc dans le premier épisode de Fear The Walking Dead qu'on pourra concrètement voir son départ pour le prequel. Il invite d'ailleurs Jadis de la part de Rick à rejoindre Hilltop. Et on s'étonne un peu du manque de méfiance de Jadis que Rick a abandonnée comme une vieille chaussette dans sa décharge peu de temps auparavant... Mais Morgan avait besoin d'être seul et Jadis en avait sûrement marre de l'être.

L'épisode se termine comme il a commencé, avec des images de Rick et Carl en train de se promener et Rick qui répond à la lettre de Carl. Un bel hommage au personnage qui rend bien légitime la décision de Rick et qui montre l'impact que son fils a eu sur sa façon de penser. Avec des airs de series finale, l'épisode 16 se révèle réussi malgré quelques facilités scénaristiques et une rapidité étonnante de la résolution du conflit. Aucune grosse bataille à proprement parler n'a lieu mais tout reste dans la logique des choses et The Walking Dead montre qu'elle peut marquer le coup sans effusion de sang (ou presque). Les dialogues, les touches d'humour et d'espoir et les performances des acteurs sont ce qui rythme l'épisode et après plus de 2 saisons de conflit finalement, ça fait plutôt du bien.

Source : AMC - Crédit : amc