Lyla et la bête qui voulait mourir, Centaures : Quand les mangas s’attaquent à l’esclavage de créatures fantastiques !


 par

Lyla et la bête qui voulait mourir sort aujourd’hui en librairie. À cette occasion, découvrez notre critique de deux mangas touchants qui traitent de l’esclavage de chimères et de centaures.

Les créatures fantastiques peuplent les mangas. Mais ces dernières sont parfois malmenées, comme c’est le cas dans Lyla et la bête qui voulait mourir qui fait partie des sorties mangas qu'on attendait en février, et dans Centaures. Le premier, qui est disponible dès aujourd’hui aux éditions Ki-oon, raconte l’histoire de chimères, des créatures mi-hommes mi-animaux, kidnappées puis élevées pour devenir des machines à tuer. On y suit les aventures d’Aron, qui obéit toujours aux ordres atroces de son maître jusqu’où jour où il rencontre Lyla et décide de s’enfuir avec elle. Aron voit en elle l’héroïne de son livre, qui doit le tuer dans un endroit bien précis pour le délivrer de ses souffrances. Et si le manga parvient autant à nous accrocher, c’est grâce à ce duo aussi improbable qu’attachant !

Le tome est dispo dès le 22 février 
Le tome est dispo dès le 22 février 

De son côté, Lyla déteste Aron. Ce dernier a reçu l’ordre de la mafia d’assassiner la mère de la jeune fille. Elle est donc contrainte de faire équipe avec la chimère si elle veut leur échapper. Si Lyla nourrit une grande haine pour Aron, elle ne peut s’empêcher d’éprouver de la compassion pour ce personnage, tout comme nous en tant que lecteur. Aron est tellement détruit par tout ce qu'il a vécu qu'il ne ressent rien et est même insensible à la mort d'autrui. N'ayant pas conscience de ses actes, peut-on vraiment lui en vouloir ? Ce premier tome assez bouleversant est une vraie réussite et annonce une série prometteuse. Et pour ne rien gâcher, les dessins sont de bonne qualité. Centaures, un manga qui revisite la mythologie grecque, nous entraîne quant à lui dans un monde tout aussi cruel où les centaures ont été réduits à l’esclavage.

Les deux premiers tomes sont sortis 
Les deux premiers tomes sont sortis 

Pour sauver son fils, Matsukasa se laisse capturer par des hommes et va s’évader avec l’aide de Kohibari, un mâle de son espèce. Le manga nous fait suivre les aventures des deux personnages, qui ne sont pas de tout repos puisqu’ils sont sans cesse traqués par les humains. Si le duo est très attachant, il permet également de mettre l'accent sur la cruauté de la situation dans laquelle se trouvent les centaures qu'ils soient prisonniers ou recherchés. En plus d'une histoire accrocheuse pleine d'action et d'émotion, on a été impressionnés par le travail de Ryo Sumiyoshi réalisé sur les dessins. Ils apportent beaucoup de réalisme à ces créatures mythiques et donnent des scènes très prenantes. Si le premier tome nous avait séduit par son dynamisme et son ambiance, le tome 2 sorti le 7 février dernier chez Glénat clôt le premier arc. Il faudra patienter jusqu’à la sortie du prochain volume pour savoir ce que nous réserve la suite de cette série finie en 5 tomes.

Crédit : Glénat, Ki-oon, ki-oon