Dr Stone : La nouvelle bombe Shônen de chez Glénat


 par

La nouvelle perle du shonen débarque chez Glénat et c’est à ne pas manquer

La Shueisha a toujours été la maison d’éditions des plus gros shônen de l’Histoire, Dragon Ball et One Piece en tête pour ne citer qu’eux. Et chaque année, ils sont nombreux à apparaître sur les pages de leur magazine hebdomadaire. Certains restent, d’autres partent mais ce qui est sûr, c’est que Dr. Stone est désormais bien installé et à raison. Avant d’entrer dans le vif du sujet, petit synopsis : L’humanité toute entière a été changée en statues de pierre pour une mystérieuse raison et pendant ces millénaires de sommeil, la nature va reprendre ses droits. Jusqu’au jour où Taiju sort de sa prison de pierre grâce à sa volonté et retrouve son ami Senku dans un environnement bien loin du monde moderne.

Dr Stone : La nouvelle bombe Shônen de chez Glénat

Débutée il y a un an au Japon, la série s’est imposée avec son duo de choc. D’abord grâce à son dessinateur, Boichi, parce que le style du coréen est très distinctif du reste des productions japonaises. Que ça soit dans le chara design ou les expressions du visage, le dessinateur de Sun-Ken Rock est au sommet de son art. L’autre force du manga, c’est forcément Riichiro Inagaki, parce que son expérience de scénariste sur Eyeshield 21 l’a bien préparé et ça se ressent dans Dr. Stone. Rien que le pitch de base est terriblement original et ce qu’il en fait est encore mieux.

L'humanité est figée
L'humanité est figée

On retrouve une pointe d’humour à la Eyeshield grâce à Taiju, son héros un peu simplet, mais le mangaka va bien plus loin. Le fil rouge de Dr. Stone va être de reconstruire la civilisation humaine en repartant de zéro et ça donne à la fois un côté survival mais aussi ludique, à travers les inventions et découvertes de choses qui nous semblent basiques, de l’arbalète à la poudre à canon en passant par des vêtements. C’est le personnage de Senku qui va apporter cette caution scientifique avec un côté déjanté très agréable.

Yuzuhira, Taiju et Senku
Yuzuhira, Taiju et Senku

Au delà de ça, le manga ouvre un débat intéressant avec le personnage de Tsukasa, l’adversaire captivant du duo. Avec lui, le scénariste nous rappelle que dans cet embryon de société humaine à nouveau primitive, c’est la loi du plus fort qui prime. Mais ça amène également à la réflexion, puisque selon Tsukasa, seule une partie de l’humanité mériterait d’être sauvée de sa pétrification, selon ses critères bien définis. Cette opposition idéologique forte fait de Dr. Stone un manga avec une multitude de facettes, et clairement l’un des mangas de 2018 à ne surtout pas manquer.

Source : DR. STONE © 2017 by Riichiro Inagaki, Boichi/SHUEISHA Inc. - Crédit : Glénat