5 signes qui prouvent que t'es un gros rageux


Ecrit par

Fais pas genre, on sait très bien que y'a des moments t'es comme tout le monde, tu rages sévère en jouant ! 

Tu sais que t'es un gros rageux et un gamer toxic quand :

Tu gueules sur tes coéquipiers 

La plupart d’entre nous jouent tranquillement après une journée de cours/de taf pour se détendre, et pas se faire hurler dessus au micro par ses propres coéquipiers. Bien sûr, quand tu perds c’est toujours de la faute des autres et tu leur fais allègrement remarquer. C’est pas cool.

Tu ragequit souvent, très souvent

Ça t’arrive souvent de vouloir te barrer en pleine partie parce que tu te fais sévèrement gérer ou que t’as l’impression de faire partie de la pire équipe de l'univers. Faut avoir un peu d’honneur de temps en temps les gars, parce que perdre un joueur en pleine partie si tu fais partie d’une équipe, ça pénalise tout le monde. Même si j’avoue que des fois, t’as besoin de respirer loin de la pire game du monde.

Tu signales un adversaire particulièrement doué

C’est vraiment un truc d’enfoiré comme technique haha. Généralement, les jeux en ligne proposent un utilitaire qui permet de signaler un joueur suspecté de cheat/hack ou ayant un comportement inapproprié. Il arrive que sur le coup de la haine face à un joueur très doué, tu le signales lâchement pour essayer de le faire ban. C’est pas cool mais en même temps, imaginer que cette technique fonctionne te procure un bien-être intense.

5 signes qui prouvent que t'es un gros rageux
Tu teabag sévèrement

Si tu es amateur de thé, tu sais que tout le monde a l’habitude de tremper et de retirer son sachet de thé de manière successive pendant l'infusion… Ben, disons que dans les jeux, les parties intimes masculines sont ce sachet de thé, que tu infuses allègrement sur la tête du corps sans vie de l’adversaire que tu viens de tuer. Sache que ce geste est le contraire du fair-play et de l’esprit sportif… Même si encore une fois, c’est plutôt fun pour toi de le faire quand un type te faisait vraiment chier et que t'arrives enfin à l’avoir.

Tu harcèles les devs

Il faut tout de même se souvenir que les développeurs de jeux sont des êtres humains comme tout le monde, et qu’il est totalement inacceptable de s’en prendre à eux pour des griefs que les joueurs ont contre un jeu. Un exemple récent est celui de Sakurai, le papa de la licence Super Smash Bros qui a dû quitter les réseaux sociaux, car il était quotidiennement harcelé à propos de la non-intégration de Waluigi comme personnage jouable.